27.3.22

Rivière, mon dernier roman

 Vient de paraître

aux éditions Cours-toujours

RIVIÈRE

Roman


Distributeur DOD & Cie

Format 13x20cm, 152 pages, 17 €

On peut lire les 20 premières pages : ICI

 

Chroniques

1

ÂMES MORTES. CŒURS SIMPLES. RIVIÈRE, LE DERNIER ROMAN DE LUCIEN SUEL AUX ÉDITIONS COURS TOUjOURS. Une chronique de Georges Guillain sur le site "Les découvreurs".

2

Rivière de Lucien Suel par François Huglo sur Sitaudis.

3

 Lucien Suel, voyage à deux
"Rivière" est le récit d'un deuil sans fin, des confidences amoureuses aux oiseaux du jardin
Dans Le Monde des Livres du 31 mars 2022, un article signé Xavier Houssin dont j'extrais les lignes suivantes :
[...] Pour ce livre, [Lucien Suel] a pris le parti de la plus extrême simplicité. D'un dénuement de forme. Il va à l'essentiel, et c'est cette épure qui donne au texte sa proximité, sa vérité, son émotion. [...]

4

Points de  vue de lecteurs sur Babelio

5

Céline Dereims, libraire à Valenciennes (LesYeux qui pétillent) exprime son enthousiasme pour Rivière dans cette vidéo de 5 mn.

6

Une remarque de Laurent Margantin :  Beaucoup aimé Rivière et le mouvement narratif qui conduit de l'amour exclusif à l'attention à autrui.

7

Littérature : « Rivière », de Lucien Suel, rêveries d’un promeneur solitaire

par Alexandre Fillon dans Sud-Ouest : "Tout en mélancolie, « Rivière » est fait de réminiscences et de promenades dans un temps qui s’étire des années 1960 à nos jours. Il fait bon y naviguer."

8

Jacques Josse a lu "Rivière" pour le site Remue net
Extrait : Le roman de Lucien Suel dit le côté inexorable du temps qui passe (et emporte les vies, use les corps) en suivant l’itinéraire d’un homme attachant qui a assez de bouteille pour savoir que les retours en arrière, parfois coupants comme du verre, ne lui seront favorables que s’il peut les rendre lumineux. C’est ce à quoi il s’adonne. Sans jamais perdre de vue ce quotidien qu’il enrichit en privilégiant les choses simples.

9

L'avis de Virginie Jalain, Librairie Le Bateau Livre (Lille)

Nous sommes très heureux de recevoir le poète et auteur de "La Patience de Mauricette et de "Mort d'un jardinier", "Ni bruit ni fureur", "Angèle ou le syndrome de la wassingue" entre autres ;

Dans son dernier roman, "Rivière", Lucien Suel nous invite à partager la solitude de Jean-Baptiste, veuf inconsolable qui la cultive soigneusement en même temps que ses souvenirs et son jardin : s'il renoue peu à peu avec le monde extérieur et ses semblables, ce n'est pas sans retenue, mais avec le filtre d'une sensibilité mise à rude épreuve et des émotions difficilement apprivoisées... D'une poésie et d'une délicatesse absolue.

10 

Article de Christian Defrance dans L'Echo du Pas-de-Calais n° 217 (avril 2022)


11

 

"Bleu comme le souvenir
LUCIEN SUEL Un roman clair où la poésie des choses simples sert de remède aux douleurs du deuil"
Tel est le titre sur deux lignes de l'article que Sébastien Lapaque consacre à Rivière dans Le Figaro Littéraire du jeudi 5 mai 2022.
 
12
 
Article sur le  blog Main Tenant : Nous sommes dans l’émerveillement littéraire. Entre l’Artois et l’Ardèche, avec une excursion à Rome. On croise des poètes, des musiques, où l’amour s’est logé pour longtemps.
 
13
 
Podcast de mon entretien sur "Rivière" avec Jean Pasqualini sur Radio PFM le 1er mai à Arras. Joli moment de radio en direct.
Entretien de 0 à 40'25, puis à la demande de J. P., lecture de mon poème sur Patti Smith suivie de "Howl" de A. Ginsberg (version live par la chanteuse)
 
14
 
Jean-Michel Raveu inaugure son nouveau blog "Textures" en y publiant une magnifique note de lecture sur "Rivière".
Extrait : [...] une intensité, une émotion peu communes. Simple. Juste. Sobre. J'y apprécie une fois de plus au plus haut point l'absence d'effets de manche, l'épure où me semble-t-il l'émotion qui nous touche naît des mots posés et ajustés avec un soin patient et de ce qu'ils nous décrivent et nous racontent.
Rivière, on s’y baigne, le flot en est étonnamment paisible, d’une sagesse fluide et mélancolique, ode à une vie simple, d’humanité au quotidien.
[...]

15

Sophie Selliez a beaucoup aimé "rivière", elle en parle sur son blog "Du merveilleux dans l'ordinaire", et sur ses comptes Babelio et Instagram 

Extrait : J'ai adoré la plume incroyablement poétique de Lucien Suel, pour ce talent qu'elle possède : ne jamais en faire trop, toujours provoquer l'image lumineuse dans une simplicité flirtant avec l'essentiel. Les mots coulent comme la rivière, ils clapotent et nous entraînent dans le flot sans qu'on ait envie de se débattre. La contemplation et le voyage suffisent.

 

 

 
 



 

 

posted by Lucien Suel at 08:58 2 comments

23.11.21

Bulletin d'information n° 13

Station Underground d’Emerveillement Littéraire /
Bulletin n° 13/ novembre 2021

NB Le précédent bulletin n° 12 date de janvier 2020

Salut à vous

Ma dernière lecture-performance publique a eu lieu le 4 février 2020 à l’IMEC, Institut Mémoires de l’édition contemporaine, Abbaye d’Ardenne, à l’invitation de Thierry Weyd et avec les étudiants de l’Esam Caen-Cherbourg, dans le cadre de l’animation du workshop "SPEED WRITING / FAST PUBLISHING".

Depuis cette date, mes seules activités publiques se résument à l’animation du blog Silo-Académie 23 et de mon compte Twitter.

Je n’ai pas encore de nouvelles dates à vous proposer. Mais pendant ces presque deux années d’absence, j’ai beaucoup écrit. En conséquence, il y a eu et il y aura de nouvelles parutions. Et vraisemblablement, des rencontres organisées en 2022 à l’occasion de ces publications :

 Actuellement

« Arithmomania » (septembre 2021), aux éditions du Dernier Télégramme
Une anthologie de mes poèmes écrits sous contrainte numérique.
224 pages, 17/22 cm, prix : 15 €
Diffuseur Gidde – Distributeur Daudin

 

Récemment

« La Justification de l’abbé Lemire » (2020), aux éditions Faï fioc
En 42 épisodes composés de vers justifiés, la vie de l’abbé Lemire, fondateur des Jardins Ouvriers.
Réédition saluée dans Libération, Sitaudis, Le Monde des Livres, Recours au poème, Poézibao, Terres de femmes, Remue.net, Décharge, Libr-critique…
64 pages, 14,5/21 cm, prix 11 €

« Ourson les neiges d’antan ? » (2019), aux éditions Pierre-Mainard
Un bel album en couleurs, le fruit de toutes mes collaborations avec William Brown, ses images (gravures, affiches, peintures) et mes poèmes.
Sélectionné pour le Prix des Découvreurs 2020-2021
90 pages, 27/21,5 cm, prix 20 €

« D’ù qui sont chés viaux ? / Où sont les veaux ? » (2019), aux éditions de la Librairie du Labyrinthe
Mes œuvres complètes en picard réunies dans ce recueil bilingue picard / français.
64 pages, 12/18 cm, 8€

 

Bientôt

« Rivière », mon nouveau roman, paraîtra en avril 2022 aux éditions Cours toujours. Cette belle maison a déjà publié en 2017 dans la collection La Vie rêvée des choses, « Angèle ou le syndrome de la wassingue » qui était mon cinquième roman.
Vous en saurez plus sur « Rivière » dans le Bulletin n° 14…

Pour mémoire, mes trois premiers romans (« Mort d’un jardinier » -2008-, « La Patience de Mauricette » -2009-, « Blanche étincelle » -2012-) ont paru aux éditions de La Table Ronde.
Les éditions La Contre allée ont publié « Le Lapin mystique » en 2014.

 Autre livre à venir dans un futur plus ou moins proche : Les éditions du Dernier Télégramme souhaitent publier un volume de mes « Poèmes Express », une anthologie à composer en choisissant parmi le millier (exactement) de poèmes créés depuis 1989.

 Bien amicalement à vous, chères lectrices et chers lecteurs.

Lucien Suel

posted by Lucien Suel at 18:11 0 comments

9.10.21

Arithmomania

 

Voir sur le site de l'éditeur

Arithmomania, article de Philippe Billé sur son blog Journal Documentaire

Arithmomania de Lucien Suel, article détaillé de François Huglo sur Sitaudis

Les bons comptes de Lucien Suel, article de Xavier Houssin dans Le Monde des Livres (voir ci-dessous)


"Arithmomania", note de lecture de Jacques Josse sur le site Remue-net

Entretien avec Anne Segal pour Télérama. Elle déclare sur twitter : " Entretien avec Lucien Suel à l'occasion de la parution d'«Arithmomania», anthologie remarquable sur ses poèmes en vers comptés !" L'entretien publié sur le site de Télérama : ICI

 

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 08:54 0 comments

2.7.20

La Justification de l'abbé Lemire

Vient de paraître

La Justification de l'abbé Lemire

aux éditions Faï fioc


Format 14,5cm x 21 cm
64 pages
Prix 11 €
Editions Faï fioc, 15, rue Haute 54200 Boucq

Postface de l’auteur

Je ne m’étais pas rendu compte que ce livre avait déjà plus de vingt ans. En juin de cette année, j’en ai lu des extraits à Dunkerque pour l’inauguration de l’exposition « Jardins dans la ville ». Le plaisir de lire ces vers justifiés avec la diction particulière qui marque les enjambements, l’intérêt visible des auditeurs, et leurs réactions ensuite, m’ont confirmé que « La Justification de l’abbé Lemire » est toujours un poème d’actualité, en résonance avec l’histoire et la géographie de notre monde, les permanences et les changements politiques et économiques, et aussi, simplement, la vie du peuple et des personnes.
Je crois que cela est lié pour une part à l’adéquation entre le contenu et la forme. La contrainte numérique des vers justifiés disposés en deux colonnes de tercets transforme visuellement chaque page en jardin potager, l’allée centrale au milieu et les planches de légumes de chaque côté, et peut aussi faire penser à l’intérieur de la nef d’une église… Cette forme tient à la fois le sujet et la parole. Faire rentrer toute la vie d’un homme dans un cadre aussi strict amène à condenser les descriptions, les émotions, les péripéties, la beauté et la souffrance, la joie et les luttes. Pour mémoire, la devise de Jules-Auguste Lemire : Être utile. Servir. Tenir parole.
Ce poème conserve une grande importance à mes yeux parce qu’il en a aussi généré beaucoup d’autres. Notamment, en 2000, « Visions d’un jardin ordinaire 1», puis en 2008, « Mort d’un jardinier », et plus récemment, en 2017, l’ensemble de mes poèmes sur les jardins repris dans « Ni bruit ni fureur », ainsi que mon #JournalJardin rédigé sur Twitter et publié dans « Les Vers de la Terre ».
Je suis heureux de la réédition de ce livre dans lequel la figure de l’abbé Lemire fait corps avec le travail d’un poète jardinier.

Presse


posted by Lucien Suel at 17:03 0 comments

15.5.20

Le Jardin et le poète

Un film documentaire réalisé par Jean-Philippe Jacquemin en 2012

Le Jardin et le Poète from Les Créations du Lendemain on Vimeo.
posted by Lucien Suel at 10:57 0 comments

6.11.19

Ourson les neiges d'antan ?

Vient de paraître 
aux éditions Pierre Mainard
Sélectionné pour le Prix des Découvreurs 2020-2021

Ce livre présente l’ensemble des collaborations du duo William Brown/Lucien Suel. Le peintre et le poète avaient fait connaissance dans le réseau international du Mail-Art et pendant une douzaine d’années, de 1995 à 2006, ils ont travaillé ensemble à la création de poèmes illustrés, de livres d’artistes, d’expositions, de performances.
« Ourson les neiges d’antan ? » est la question qu’avec humour, William Brown (1953-2008) posait de temps en temps, ayant vécu enfance et jeunesse au milieu des ours et des neiges du Canada, dans la fréquentation de la poésie de Villon et Rimbaud, avant de s’installer et de travailler au Pays de Galles.
Les poèmes du livre accompagnés de gravures sur bois, de dessins à l'encre ou de reproductions de tableaux :
ACIÉRIE, GRANGE ET CHARCUTERIE (Souvenirs d’Isbergues)
DIX POÈMES
RONDE
FAUST
EURYDICE
ORAGE APPROCHANT
LE NOUVEAU BESTIAIRE
REVELATION NEWPORT GUARBECQUE NEWPORT NOUVELLE JERUSALEM
BISE BRAISE
L’ANKOU-LOUP
QUATRE FOUR PEDWAR QUATE 
HAÏKUS D’HANNIBAL
Collection Hors sentiers
ISBN : 978-2-913751-76-7
90 pages 
27 x 21,5 cm 
20,00
en librairie ou sur le site de l'éditeur

On trouvera des extraits du livre dans l'anthologie permanente de POEZIBAO
Quelques mots enthousiastes de Philippe Billé dans son JOURNAL DOCUMENTAIRE
et un bel article de Georges Guillain sur le site des DECOUVREURS

posted by Lucien Suel at 13:45 0 comments